Serpentina (Gigamic)

Un jeu riche pour les maternelles

Pourquoi présenter ce jeu ?

Les boîtes du jeu Serpentina

Serpentina est un jeu que j’utilise régulièrement en maternelle avec des élèves de MS/GS car il est accessible et permet de débuter un groupe dans de bonnes conditions. Les compétences transversales sont sollicitées et les enfants apprécient autant le thème du jeu que son fonctionnement. 

Comment y jouer ?

Un exemple de petit serpent

 Le but du jeu est de former des serpents, pour cela il faut associer une tête, au moins un corps et une queue. Bien entendu vous devez respecter les couleurs si vous souhaitez terminer votre serpent et marquer les points. Après une partie d’initiation, les enfants peuvent jouer en autonomie sans le moindre problème. Enfin, la durée de jeu est raisonnable pour une utilisation en classe. 

Où l’utiliser ?

💓💓💜💜💜 En classe : dans un premier temps avec l’enseignant pour poser les bases et faire verbaliser les élèves mais ensuite il est parfait pour un atelier en autonomie. Je le trouve très adapté à la pédagogie mise en œuvre en maternelle.

💓💓💓💜💜  À la maison : convient aux jeunes enfants car ils prennent plaisir à jouer même sans forcément suivre les règles. En solitaire, un enfant peut s’amuser à faire le plus grand serpent possible sur le sol de sa chambre ou à fabriquer une famille de serpents. Ils prennent plaisir à manipuler les cartes, inventer des jeux, des règles ou des histoires.

💓💓💓💓💓  En petit groupe : utilisable en APC, en groupe de remédiation ou pour un décloisonnement. Les compétences travaillées sont riches et utiles pour les élèves en difficulté. Il est adapté pour quelques séances en début de prise en charge pour contribuer à poser le cadre de travail.

Quel intérêt ?

  Pendant la phase de découverte du jeu, le travail sur le langage oral permet d’enrichir le lexique des enfants. Vous pouvez en profiter pour leur faire verbaliser les couleurs, les parties du corps du serpent, les verbes d’action mais aussi tout le vocabulaire lié au jeu.

  Les compétences motrices et spatio-temporelles sont également sollicitées avec la manipulation des cartes, le repérage spatial pour former les serpents (le décalage des cartes en escalier est une vraie difficulté pour certains élèves) ou la gestion de l’espace de la table car le jeu prend rapidement de la place.

  Quand la partie se termine, les enfants peuvent dénombrer des collections pour obtenir les scores mais aussi les comparer pour déterminer le gagnant. Enfin, les compétences transversales ne manquent pas : accepter d’attendre son tour, gérer la frustration et les émotions liées au hasard, respecter les règles d’un jeu collectif ou maintenir son attention de façon durable.

En résumé, si vous cherchez un petit jeu simple pour que l’enfant manipule, associe les couleurs et se repère dans l’espace, vous pouvez tester Serpentina ! Dès 3 ans et sans limite d’âge. Le jeu se trouve très facilement, possède de nombreuses rééditions et vous pouvez l’acheter pour moins de 10€ alors pourquoi s’en priver?

Trouvez ce jeu sur Amazon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *